Des acteurs mauritaniens de la formation technique et professionnelle en voyage d’étude au Sénégal

04 fév 2020

Avec l’appui de l’IIPE-UNESCO Dakar, une délégation mauritanienne séjourne au Sénégal du 3 au 7 février 2020, pour échanger avec le Fonds de financement de la formation professionnelle (3FTP) concernant son expérience sur la gestion des financements .

Au cours des dernières années, la Mauritanie a engagé un certain nombre de réformes de la formation professionnelle pour mieux rapprocher l’offre de formation à la demande économique. En 2018, l’IIPE Unesco Dakar a accompagné la Mauritanie dans la mise en place de trois cadres régionaux de partenariat (CRP) pour favoriser le partenariat public-privé dans la formation professionnelle et le développement de compétences pertinentes pour le marché du travail avec une approche locale. Chaque CRP croise une zone géographique à un secteur économique : agropastoral à Gorgol, bâtiment et travaux publics à Nouakchott et pêche à Nouadhibou. La création des CRP, inscrit par l’arrêté ministériel en juin 2019, s’inscrit dans le processus de ces réformes.

Conscient que le financement de la formation professionnelle est un facteur-clé de pérennisation de la réforme, le gouvernement mauritanien a créé un nouveau fonds appelé Fonds de la formation technique et professionnelle (2FTP) qui recevra, à partir de cette année, l’intégralité de la taxe d’apprentissage. Pour opérationnaliser ce nouveau fonds, la délégation mauritanienne échangera avec le 3FTP du Sénégal, entre autres, sur son organigramme, son mode de fonctionnement, le dispositif réglementaire et les mécanismes de financement. Les acteurs mauritaniens espèrent repartir avec un modèle de référence pour le fonctionnement du 2FTP, adaptés aux spécificités de leur contexte national.

La délégation conduite par le Directeur de l’Institut national d’appui à la formation technique et professionnelle (INAP-FTP) est composée 11 personnes : du Secrétaire général adjoint du Conseil d’attribution des financement (CAF), du point focal Pefop, du chef de département Mécanismes des financements de l’INAP-FTP, du Directeur de l’École d’enseignement technique et de formation professionnelle (EETFP) de Nouakchott, des trois présidents et des trois secrétaires des CRP.